Le jeu de Dilli

DOI : 10.34847/nkl.37d0734p Public
Author : ORCID Jean-Pierre Olivier de Sardan

Cette vidéo, en couleur, montée et sans bande son, porte sur le jeu de damier nommé Dilli en langue zarma. Jean-Pierre Olivier de Sardan a filmé les hommes du village de Sassalé, au Niger. La première scène se déroule à l'écart du village, avec deux hommes jouant au sol, pendant qu’un autre, assis à côté, joue d'un instrument à corde. Puis nous assistons à une scène de marché, avec des groupes d'h...ommes assis à terre, s’adonnant également à ce jeu. Un autre, vêtu de blanc, se joint à l’un des groupes et entre dans la partie. Ensuite, à nouveau à l'écart du village, un homme grimpe sur un palmier doum et cueille des noix, tandis que trois autres en ramassent au sol ainsi que des tiges de mil qu’ils coupent en petits morceaux d’environ 5 cm. Noix et bouts de tiges constitueront les pions pour le jeu. Des chameaux chargés et leurs maîtres marchant à leur côté passent à proximité. Deux des trois hommes préparent la séquence de jeu en aménageant, à la main, des cases dans le sable. Le troisième homme joue de son instrument à cordes. Pour commencer le jeu, chacun pose un pion, puis tous sont placés et chaque joueur déplace les siens stratégiquement tour à tour. Vers la fin de l’enregistrement, le paysage est filmé, montrant au loin le fleuve Niger. D'après Jean-Pierre Olivier de Sardan, ce jeu pratiqué sur le sable est très populaire dans le monde rural nigérien. Lors d'un échange avec la phonothèque en 2021, il nous donne des précisions quant à la règle du jeu : « 30 cases sont aménagées en rectangle, à la main, dans le sable (chaque case étant une petite alvéole creusée d'un revers de main). Chaque joueur dispose de 12 "pions". Dans la première partie du jeu, chaque joueur pose un pion à son tour. La seule règle est qu'on n'a pas le droit d'aligner trois de ses pions (verticalement ou horizontalement). Il faut que tous les pions soient placés. Ensuite, dans la seconde partie du jeu, chaque joueur déplace à son tour un de ses pions. Quand on réussit à en aligner trois, on prend un pion de l'adversaire, au choix. Quand un joueur a perdu tous ses pions, l'autre a gagné. Il y a beaucoup de schémas tactiques, chacun avec son nom. Le plus connu est "le cheval" (bari): on réussit à faire un va-et-vient avec le même pion, qui à chaque coup se trouve donc aligné avec deux pions, ce qui permet à chaque coup de prendre un pion à l'adversaire. La partie est alors en général perdue pour ce dernier. Le plus souvent, le perdant abandonne avant la fin, quand il voit qu'il n'a plus aucune chance.» A noter que le titre de cette séquence a été donné par l'archiviste.

Support natif : 1 cassette VHS
Durée: 11min.
Cote : MMSH-PH-100167

File  
Viewer

ID : 10.34847/nkl.37d0734p/88a393a9102822a577bcfd9200965feb106fd54e

Embed url : https://api.nakala.fr/embed/10.34847/nkl.37d0734p/88a393a9102822a577bcfd9200965feb106fd54e

Download url : https://api.nakala.fr/data/10.34847/nkl.37d0734p/88a393a9102822a577bcfd9200965feb106fd54e

License
Creative Commons Attribution Non Commercial Share Alike 4.0 International (CC-BY-NC-SA-4.0)
Cite
Olivier de Sardan, Jean-Pierre (2022) «Le jeu de Dilli» [Audiovisual] NAKALA. https://doi.org/10.34847/nkl.37d0734p
Uploaded by Emilie Groshens on 7/19/22
nakala:title xsd:string Le jeu de Dilli
nakala:creator ORCID Jean-Pierre Olivier de Sardan
nakala:created xsd:string 1970
nakala:type xsd:anyURI Video
nakala:license xsd:string Creative Commons Attribution Non Commercial Share Alike 4.0 International (CC-BY-NC-SA-4.0)
dcterms:description xsd:string French Cette vidéo, en couleur, montée et sans bande son, porte sur le jeu de damier nommé Dilli en langue zarma. Jean-Pierre Olivier de Sardan a filmé les hommes du village de Sassalé, au Niger. La première scène se déroule à l'écart du village, avec deux hommes jouant au sol, pendant qu’un autre, assis à côté, joue d'un instrument à corde. Puis nous assistons à une scène de marché, avec des groupes d'hommes assis à terre, s’adonnant également à ce jeu. Un autre, vêtu de blanc, se joint à l’un des groupes et entre dans la partie. Ensuite, à nouveau à l'écart du village, un homme grimpe sur un palmier doum et cueille des noix, tandis que trois autres en ramassent au sol ainsi que des tiges de mil qu’ils coupent en petits morceaux d’environ 5 cm. Noix et bouts de tiges constitueront les pions pour le jeu. Des chameaux chargés et leurs maîtres marchant à leur côté passent à proximité. Deux des trois hommes préparent la séquence de jeu en aménageant, à la main, des cases dans le sable. Le troisième homme joue de son instrument à cordes. Pour commencer le jeu, chacun pose un pion, puis tous sont placés et chaque joueur déplace les siens stratégiquement tour à tour. Vers la fin de l’enregistrement, le paysage est filmé, montrant au loin le fleuve Niger. D'après Jean-Pierre Olivier de Sardan, ce jeu pratiqué sur le sable est très populaire dans le monde rural nigérien. Lors d'un échange avec la phonothèque en 2021, il nous donne des précisions quant à la règle du jeu : « 30 cases sont aménagées en rectangle, à la main, dans le sable (chaque case étant une petite alvéole creusée d'un revers de main). Chaque joueur dispose de 12 "pions". Dans la première partie du jeu, chaque joueur pose un pion à son tour. La seule règle est qu'on n'a pas le droit d'aligner trois de ses pions (verticalement ou horizontalement). Il faut que tous les pions soient placés. Ensuite, dans la seconde partie du jeu, chaque joueur déplace à son tour un de ses pions. Quand on réussit à en aligner trois, on prend un pion de l'adversaire, au choix. Quand un joueur a perdu tous ses pions, l'autre a gagné. Il y a beaucoup de schémas tactiques, chacun avec son nom. Le plus connu est "le cheval" (bari): on réussit à faire un va-et-vient avec le même pion, qui à chaque coup se trouve donc aligné avec deux pions, ce qui permet à chaque coup de prendre un pion à l'adversaire. La partie est alors en général perdue pour ce dernier. Le plus souvent, le perdant abandonne avant la fin, quand il voit qu'il n'a plus aucune chance.» A noter que le titre de cette séquence a été donné par l'archiviste.

Support natif : 1 cassette VHS
Durée: 11min.
Cote : MMSH-PH-100167
dcterms:subject xsd:string French jeu
xsd:string French Níger
xsd:string French Jeux de pions
xsd:string French Amitié masculine
xsd:string French vie rurale